DENEZ

Biographie

            En 1992, Denez bouscule tous les clichés en acceptant le pari de chanter seul a cappella des chants traditionnels (Gwerz et Kan ha Diskan) aux Transmusicales de Rennes devant un public Rock. Son concert est un triomphe et lui ouvre les portes des grandes rencontres musicales telles, le Festival Coup de Coeur Francophone au Québec (1994) ou Euromusica au Portugal (1995) ...

            Après le succès de son premier album a cappella Ar gouriz koar (1993) Denez sort son deuxième album Me ’zalc’h ennon ur fulenn aour (1997) dans lequel il s’entoure de musiciens venant des musiques électroniques et des musiques traditionnelles. Ce disque encensé par la presse généraliste et spécialisée est l’un des premiers à avoir osé et réussi le mariage entre chant et musique électronique nouvelle : " Son exigence et son formalisme en font le seul à avoir réellement abouti." (Le Monde Juin 1999). S'ensuivent de nombreux concerts : Le Paléo Festival de Nyon en Suisse (1998), Les Francofolies de La Rochelle (1999), La Cigale à Paris (1999), Les Vieilles Charrues à Carhaix (1999), Le Bataclan à Paris (2000)...

            Son troisième album Irvi (2000) réaffirme cette volonté de rencontre. Le chanteur, sans a priori musical, suit ses envies. Si quelques unes de ses compositions montrent toujours son attachement profond à ses origines, les autres propulsent l’auditeur vers d’autres terres, et évoquent l’Orient, l’Irlande, ou empruntent directement au chant liturgique, au Trip Hop ou à l’improvisation vocale issue du Jazz. C’est l’occasion pour lui d’inviter ceux qui ont le plus marqué sa sensibilité comme Davy Spillane maître incontesté du uilleann pipe moderne ou Louis Sclavis une des figures les plus importantes du Jazz européen.

            En 2001, le réalisateur britannique Ridley Scott (Gladiator, Alien) et le compositeur Hans Zimmer (Rain Man, Pirates des Caraïbes), conquis par la voix de Denez, intègrent Gortoz a ran une de ses compositions chantée en duo avec Lisa Gerrard, dans la B.O. du film américain  Black Hawk Down (La Chute du Faucon Noir), récompensé par deux Oscars.

            La même année, Denez est sollicité par le compositeur français Yvan Cassar pour participer à la B.O. du film documentaire L'Odyssé de l'Espèce réalisé par Jacques Malaterre. Il écrit deux chansons Migration et Au bout du monde dont il co-compose la musique avec Yvan Cassar.

            Denez dans son quatrième album Sarac’h (2003) fait appel à quelques unes des plus grandes voix féminines du monde: Lisa Gerrard (Dead Can Dance), Yanka Rupkina (la soliste du Mystère des Voix Bulgares)...

           Depuis, Denez s’est produit au Stade de France (2003), aux Transmusicales de Rennes (2003), au Théâtre de la Ville de Paris (2004), au Stimmen Festival en Allemagne (2004), à la Filature Scène Nationale de Mulhouse (2004), au Festival Celtic Connexion en Ecosse (2004), au Fanal Scène Nationale de Saint-Nazaire (2004), au Festival Trans en Chine de Pékin (2005), au Vestfold Festspillene en Norvège (2005), au Festival Mitte Europa en République Tchèque (2006), au Théâtre Rozrywki en Pologne (2007), au Théâtre Antique de Vienne (2008), à l’Equinoxe Scène Nationale de Châteauroux (2008), au Théâtre Anne de Bretagne Scène Nationale de Vannes (2009), à l’Espacio Cultural CajaCanarias aux Iles Canaries (2009), à La Halle au Château à Delémont en Suisse (2010), à la Salle des Musiques Actuelles La Carène à Brest (2011), au Festival Interceltique de Lorient (2011), à La Passerelle Scène Nationale de Saint-Brieuc (2012), au Festival Eurofonik à la Cité des Congrès à Nantes (2012)...

          En 2012, le réalisateur français Olivier Dahan (La Môme récompensé par deux Oscars et un Golden Globe) et le compositeur Guillaume Roussel incluent la chanson de Denez Gortoz a ran dans la B.O. du film Les Seigneurs.

          Aujourd’hui, Denez le chanteur poète invente une musique métissée ouverte sur le monde qui laisse plus d’espace à sa voix : un véritable voyage musical où des thèmes celtiques, grecs, slaves, tziganes et yiddish s’entrelacent dans des nouvelles compositions. Tour à tour, les instruments se relayent pour créer des paysages sonores différents. Dans une danse Fisel, le cajon andalou, le violon manouche et la guitare en open-tuning fusionnent. Puis dans une Gwerz aux accents orientaux, le duduk arménien, le subois, le whistle irlandais s’harmonisent. Les frontières s’estompent et font place à une musique-mozaïque portée par une voix à la fois originale et universelle.

Stéphanie Pontfilly (Rennes 1992, dernière réactualisation en 2012).

Quelques extraits de presse

" L'artiste breton le plus talentueux " Bretons (magazine) - Juin 2012

" Denez - Best of : Les 14 morceaux irradient d'une beauté fulgurante...Un artiste d'une envergure exceptionnelle et universelle. " Le Télégramme - Avril 2011

" La nouvelle saison de la Carène a démarré très fort, samedi soir avec Denez Prigent. A l'occasion de sa venue, près de 1200 spectateurs se sont déplacés pour écouter une voix unique... Denez Prigent possède encore, après 20 ans de carrière, ce timbre beau et tragique qui, (...) le place indéniablement auprès des plus grandes voix du siècle." Le Télégramme - Janvier 2011

" Devant une salle comble, Denez Prigent a réussi a créer une ambiance très particulière. (...) Difficile de rester immobile sur son siège lorsque le rythme s'accélère et impossible de ne pas être ému par la voix de l'artiste. Après plus de deux heures de concert, la salle a salué le poète par une standing-ovation. " Le Télégramme - Novembre 2010

" Le chanteur de gwerz Denez Prigent a fait salle comble ce soir à l'espace Gradlon (2400 places assises) au Cornouaille de Quimper (...) L'assistance a réservé un tonnerre d'applaudissements au chanteur campé devant elle (...) Il y avait une ferveur manifeste. " Ouest-France - Juillet 2010

" La Gwerz enchantée de Denez Prigent. Un Carré Magique plein pour saluer l’alliance subtile de la musique acoustique et des gwerzioù (...) Son oeuvre s’affranchit de la tradition pure pour accéder à l’universel." Ouest-France - Mai 2009

" Sa complainte venue du fond des temps saisit même les plus narquois d’une émotion inattendue..." Le Canard Enchaîné - Juillet 2005

" Pour lui, la musique est comme un grand pays qui ne connaît aucune frontière…Et quand il chante, sa voix est comme un songe, si lointain, si proche. Mais toujours, merveilleux. " Le Nouvel Observateur - Septembre 2004

" La réussite des rencontres multipistes, avec notamment l’électro la plus anguleuse, a donné pour résultat un langage résolument neuf, qui ne cesse depuis de s’enrichir. Pour preuve, le nouvel album empreint de gravité Sarac’h. " Les Inrockuptibles - Novembre 2003

" Interprète prodige (...) Denez Prigent a mêlé sa tradition avec le rock, la pop, et l’électronique. Aujourd’hui, il déclame une musique luxuriante, un métissage qui court de la Chine au Finistère...Le miracle a lieu quand il est porté par une voix qui croise puissance et vibration." Libération - Octobre 2003

" Du grand Denez Prigent…Denez Prigent réinvente la poésie séculaire avec un talent fou. Si dans le concert médiatique, on met volontiers l’accent sur la fusion d’une voix " traditionnelle" avec de la techno, on ne saurait oublier que Denez Prigent est également une plume bretonnante majeure de ces dernières années. " Ar Men - Novembre et Décembre 2003

" Enregistré durant l’édition 2001 du Festival Interceltique de Lorient (...) ce live saisit à en donner le vertige. " Les Inrockuptibles - Mai 2002

" C’est le chapeau à la main qu’on est emporté par le caractère lithurgique du chant profond d’Irvi. " Les Inrockuptibles - Août 2000.

" Il développe un sens du drame et de l’espace qui appartient plus à une sorte d’universalisme émotionnel shakespearien qu’à la respiration courante des musiques celtiques actuelles." Le Monde de la Musique - Juin 2000

" Unir les contraires, c’est s’exposer au mauvais goût. Pourtant à de rares exceptions, quelques artistes sont parvenus à résoudre cette quadrature du cercle en intégrant avec naturel ces sonorités dernier cri à leurs vibrations organiques. C’est notamment le cas de la chanteuse Björk et, dans un autre registre de Denez Prigent. " Libération - Mai 2000

" Plus grande voix de la jeune génération bretonne, il marie - pour le meilleur - la vénérable Gwerz et l’excitation de la Techno...La sensation est impressionnante: foisonnante, dansante, majestueuse... " Le Figaro - Juillet 1998

" Déchirant et magique. " Le Nouvel Observateur - Mai 1993

" Une voix en or...Denez Prigent a réussi à tenir en haleine le public rock des Transmusicales de Rennes. " Le Monde - Mars 93

Quelques prix obtenus

- Album Irvi nominé aux 16èmes Victoires de la Musique (album de musiques traditionnelles de l’année) - 2000
- Album Irvi sélectionné Choc de la Musique par Le Monde de la Musique - 2000
- Album Me ’zalc’h ennon ur fulenn aour sélectionné par le journal Libération parmi les meilleurs disques de l’année 1997
- Sélectionné par Les Inrockuptibles parmi les artistes les plus marquants de l’année 1994
- Révélation des Transmusicales 1992

 

Albums

- Album Denez Best Of - Barclay Universal (2011)

27437-resizeAndCrop-64x64.jpg

- Album Sarac'h - Barclay Universal (2003)

27068-resizeAndCrop-64x64.jpg

- Album Live - Holl a-gevret ! - Barclay Universal (2001)

14065-resizeAndCrop-64x64.jpg

- Album Irvi - Barclay Universal (2000)

14064-resizeAndCrop-64x64.jpg

- Album Me ’zalc’h ennon ur fulenn aour - Barclay Universal (1997)

14063-resizeAndCrop-64x64.jpg

- Album Ar gouriz koar - Barclay Universal (1996) 

41PJDNEAZ4L._AA115_.jpg

Bandes originales de films


B.O. du film Black Hawk Down
- Chant Gortoz a ran (paroles et musique : Denez)


B.O. du film-documentaire L'odyssée de l'espèce
- Chant Migration (paroles : Denez et musique : Denez et Yvan Cassar)
- Chant Au bout du monde (paroles : Denez et musique : Denez et Yvan Cassar)


B.O. du film Les Seigneurs
- Chant Gortoz a ran (paroles et musique : Denez)

 

 

Denez est un artiste associé à la Scène Nationale "La Passerelle"

Notre site est actuellement en construction.

 

TREFLEZ AOUR SARL Tous droits réservés ©
Photographie Pierre Terrasson ©

 

http://www.denezprigent.com
est le seul site officiel


Management / Booking / Publishing : Stéphanie Pontfilly

 


BIENVENUE SUR LE SITE OFFICIEL DE DENEZ PRIGENT

English Version
Biographie en pdf